Ecrire un roman de fantasy 09: combien de tomes pour une saga?

Cette question est sur les lèvres de tous les auteurs d’heroic fantasy. Même les plus grands peinent à se décider, ce qui explique la longueur de certaines séries (en plus du marketing de certains éditeurs qui cherchent plus les ventes que la qualité…). Je vais essayer de vous aider à faire vote choix.

Les séries se vendent mieux

Déjà, on peut presque oublier le one-shot. Un roman de fantasy demande la création d’un univers riche, graphique et aux personnages complexes. La mise en place va donc demander un peu de temps. Si vous optez pour un roman unique, il devra être long (+  de 600000 signes). J’ai personnellement écrit un one-shot de fantasy de 400000 signes qui devrait paraître l’an prochain chez un éditeur. Mais l’univers fantastique passe exceptionnellement en second plan dans l’histoire. Tout est centré sur un seul personnage. Et je ne sais pas encore s’il va plaire aux lecteurs…
Je vous conseille donc d’opter pour plusieurs tomes.

Ensuite, trois cas se posent:

Avez-vous les épaules?

Eh oui! Cela peut paraître étrange, mais tous les auteurs ne sont pas capables d’écrire des longues séries. Personnellement, j’affectionne la trilogie ou la tétralogie. Au-delà, je me lasserais et plongerais dans l’écriture spaghetti (à rallonge). Je déteste ça!
Il faut donc que vous songiez à votre réelle détermination, car le plus grisant est souvent la création de l’univers, des personnages et de l’histoire. La partie écriture est également passionnante, mais sur la longueur, on peut perdre sa motivation

Vous cherchez un éditeur traditionnel

Les éditeurs sont de plus en plus frileux. Ils cherchent d’abord la sécurité et optent le plus souvent pour des traductions (pour les grandes maisons) lorsqu’il s’agit de fantasy. Pour des romanciers français, ils font des petits tirages et ne souhaitent donc pas des ouvrages trop longs. Optez pour 300000 à 400000 signes!

Si vous envoyez votre manuscrit avec comme indication qu’il s’agit du premier tome d’une pentalogie (5 tomes), l’éditeur se posera la question de savoir combien de temps vous a pris l’écriture de ce tome. Il voudra en publier un tous les ans (ou tous les 9 mois pour Bragelonne qui se cale visiblement sur une grossesse  :-)) et hésitera alors à vous faire confiance. 
Je vous conseille donc la trilogie, car c’est un modèle bien connu du public et les libraires aiment les mettre en avant. De plus, ça se vend bien sur les salons et il est possible de faire des coffrets ou un édition collector réunissant l’intégrale en un tome. 

Vous souhaitez vous autoéditer

C’est tout l’inverse! L’autoédition est très difficile. Du moins trouver des lecteurs et de la visibilité est très difficile. Je consacre en ce moment une partie de mes articles à l’autoédition. Vous y trouverez divers conseils pratiques.

L’autoédition, c’est la liberté. Si vous pensez pouvoir tenir la distance et publier rapidement, optez pour une pentalogie voire plus. Si les lecteurs accrochent, ils en redemanderont et la vente du 4ème tome redonnera sa visibilité perdue au 1er…et ainsi de suite…je le sais, ça a été ma première erreur lorsque j’ai débuté dans l’autoédition. Trop impatient, je n’ai pas voulu attendre d’avoir ma saga complète et ai publié le tome 1. Il a connu son heure de gloire avec la première place du top 100 jeunesse et fantasy d’Amazon pendant quelques jours, puis a gentiment disparu faute de suite rapide. J’ai compris la leçon et vous réserve d’ailleurs une belle surprise pour le premier trimestre 2018…
Bref! Une pentalogie de tomes d’environ 300000 signes me semble une bonne chose. Ce n’est ni trop long ni trop court et vous permettra de ne pas vous lasser. 

N’oubliez pas que le principal objectif: prendre du plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s