Ecrire un roman de fantasy 15: l’importance de la météo

Quelle différence notable remarquez-vous lorsque le soleil brille, lorsque le vent se lève, lorsqu’une voûte nuageuse progresse ou lorsque qu’un ciel chaotique enveloppe le monde? La réponse est simple: le paysage change radicalement.

Pourquoi la météo?

La principale raison qui incite les auteurs à jouer avec la météorologie est qu’il permet de modifier en quelques instants une scène. La nature, la luminosité, les couleurs, tout change! Et les héros doivent s’adapter. Ils devront parfois revoir leurs plans pour s’abriter quelque part et cette étape imprévue aura un effet indésirable, mais pas pour autant néfaste, sur leur épopée.

orage éclairsLorsque Saroumane déclenche une tempête de neige sur la communauté alors qu’elle contourne la montagne, celle-ci se voit contrainte de passer par les mines de la Moria. Et s’ils ne s’étaient pas aventurés dans les profondeurs du monde, Gandalf n’aurait jamais eu à combattre le Balrog et ne serait pas devenu Gandalf le blanc, le plus puissant des magiciens. C’est l’effet papillon!
Il faut donc utiliser la météorologie pour rompre la monotonie d’un voyage ou, au contraire, pour offrir un moment de répit aux héros. Songez à votre quotidien lorsque la météo se modifie brusquement. Vous devez revoir vos plans, annuler certaines choses et vous adapter.

Changer l’atmosphère

L’autre aspect intéressant, comme je le soulignais au début de cet article, est que la météo va aider le lecteur à s’évader. En jouant sur les couleurs, comme je l’explique dans mon article sur l’importance des couleurs dans un récit, vous allez jouer sur un style graphique qui apportera un vent de fraîcheur à votre histoire. Visualiser une scène est essentiel dans un roman. Et la météo apportera l’élément de suggestion qui laissera au lecteur une certaine liberté. Plutôt que d’annoncer une nuit fraîche, on dira qu’une lune basse nimbe le campement d’une pâle lueur argentée.

La puissance des éléments

Outre ces notions de couleurs, la météo offre également un large panel d’éléments en action. Pluie, orage, tempête, soleil pâle ou rougeoyant, canicule, neige, gel, averse torrentielle, explosion volcanique, il y en a des tas. Et les nuages représentent souvent les annonciateurs de malheur. La page dédiée du site de Météo France répertorie ces phénomènes et devrait vous aider pour vos recherches et descriptions.

Je pense que vous comprenez désormais mieux pourquoi la météo est aussi importante dans un roman. Si vous souhaitez en apprendre plus, je vous invite à lire les ouvrages de David Gemmel. Ces tournures pour permettre aux lecteurs de visualiser sont exceptionnelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s