Ecrire un roman de fantasy 19: le bestiaire fantastique

Les créatures fantastiques apportent la touche imaginaires essentielle à tout roman de fantasy.

Le principe de base d’un roman d’heroic fantasy est d’apporter au lecteur l’évasion qu’il ne trouve pas dans son quotidien. La société actuelle ne laisse que peu d’espace à l’imaginaire et c’est pour cette raison que ce genre littéraire, honteusement snobé par les milieux élitistes, est si populaire. Dans ces mondes fantastiques, le bestiaire tient une place prépondérante.

Les incontournables dragons

Tout le monde aiment les dragons!
Ils sont le symbole de la puissance, de l’intelligence et du pouvoir. En fait, ils sont la quintessence de l’homme, la représentation de tout ce que nous ne sommes pas et ne serons jamais. C’est pour cette raison qu’ils fascinent tant.

Si les dragons sont devenus des classiques, voire des clichés, il est très important de ne pas créer une telle créature dans l’unique objectif d’en mettre plein la vue. Dans Game of Thrones, les trois dragons de Daenerys Targaryen n’apportent pas grand chose au scénario. Ils font presque office de deus ex machina, puissantes machines à tuer qui sauvent au dernier moment une situation désastreuse. Je trouve personnellement cela un peu facile.

En revanche, le terrifiant et majestueux Smaug de Tolkien représente la parfaite création scénaristique. Le dragon possède un intellect supérieur et une suffisance affichée qui se retourne contre lui. Une telle créature est fascinante.

Faites donc très attention lorsque vous déciderez d’insérer un dragon dans votre récit. Rappelez-vous que sa puissance en fait un être dévastateur et extrêmement dangereux. Il faudra être cohérent quant à son implication.

L’imaginaire pur

Le bestiaire fantastique va permettre au lecteur de s’évader et d’adhérer plus facilement à votre univers. L’objectif est que le monde que vous aurez créé ait une représentation sensiblement différente d’un monde médiéval classique.

J.K.Rowling a merveilleusement exploité ces créatures et le film Les animaux fantastiques n’est finalement que le prolongement de son oeuvre.
Tout au long de la saga Harry Potter, elle nous offre un bestiaire varié, cohérent et surprenant, des montures uniquement visibles par ceux qui ont déjà été confrontés à la mort en passant par les dragons et les naïades. C’est fabuleux. Elle représente une des meilleures sources d’inspiration pour ce thème précis, car elle a su utiliser la mythologie avec finesse sans pour autant plagier.

Les jeux de rôles

Les livres-jeux et autres jeux de rôles en ligne ou sur papier sont imprégnés d’un bestiaire extrêmement riche et varié. Que vous aimiez ou non cet univers, il me semble essentiel de vous familiariser avec les sites qui offrent souvent des encyclopédies complètes sur le monde dédié. Je vous invite d’ailleurs à aller lire l’Encyclopedia Magnamunda. Vous devriez y trouver l’inspiration!

Par ailleurs, les jeux de rôle ont une approche du bestiaire très différente de celle des romans. L’utilisation des créatures et leur évolution permet d’apporter un certain rythme au développement du récit et cela peut être transposé au scénario d’un livre. Les maîtres du jeu sont d’ailleurs souvent d’habiles conteurs d’histoires. Ce n’est pas un hasard!

Les mangas

Les dessinateurs asiatiques, et plus particulièrement Hayao Miyazaki, apportent un souffle de fraîcheur sur l’univers occidental du bestiaire fantastique. Leur vision du monde et leur mythologie sont très différentes de notre conception de l’imaginaire. Il suffit de regarder quelques animés des studios Ghibli pour le comprendre. Se familiariser avec le manga peut donc être d’un réel intérêt pour l’auteur d’heroic fantasy.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille vivement de créer votre propre bestiaire en vous inspirant de ceux qui sont déjà connus. Faites quelques modifications pour vous l’approprier et n’abusez pas des créatures au risque de perdre le lecteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s