Ecrire un roman de science-fiction 15: les stations spatiales

Les stations spatiales sont des zones d’échanges commerciaux essentielles où le scénario d’un récit peut prendre différentes tournures.

Lorsqu’on parle science-fiction, on pense immédiatement aux vaisseaux spatiaux qui parcourent les galaxies et aux grands espaces constellés d’étoiles étincelantes. Et au vide intersidéral ! Cependant, rien ne serait possible sans ces fameux pieds-à-terre nécessaires aux échanges et au ravitaillement.

Le commerce est une base de notre race

Depuis les premiers hommes, le commerce dicte les lois humaines. Tout commença avec le troc, système instable, car soumis aux exigences et volontés de chacun. Puis l’argent fut créé pour permettre un élargissement de ces activités.
Dans l’espace, les multiples richesses dont regorgent les mondes engendrent forcément un trafic commercial dense et, logiquement, un marché noir très actif. Les stations orbitales servent essentiellement à ce genre d’affaires. Il semble donc essentiel que votre roman possède plusieurs de ces ports spatiaux.

La quête d’informations

station spatialeA l’instar des cités médiévales des romans d’heroic fantasy, les stations orbitales de la SF sont des lieux de rencontre entre les divers peuples du monde. Il est toujours possible d’obtenir des informations sensibles (ou de vendre de telles informations), de se fondre dans la masse, d’envoyer un message.

Rebondissements et changement de voie

Lorsqu’un équipage fait escale sur une station spatiale, cela offre à l’auteur la possibilité de modifier son scénario. J’entends par là qu’il peut, s’il conserve une bonne cohérence, changer le rythme de son récit. Tout peut arriver sur ces zones orbitales : vol de leur vaisseau, disparition d’un membre d’équipage, changement de plan, altercation majeure. C’est l’occasion d’orienter votre histoire vers une voie que le lecteur n’aura pas vu venir. C’est l’occasion de surprendre…

Personnellement, je conçois mal un space opera sans station orbitale. C’est l’un des symboles de la SF et si les classiques l’utilisent, ce n’est pas un hasard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s