Autoédition: les services d’aide à la publication

Les services d’aide à la publication d’un roman pullulent sur le net. Mais attention aux arnaques !

Depuis qu’Amazon a ouvert les portes à l’autoédition, tout le monde veut voir son roman publié. Chacun a ses raisons propres et bon nombre se tourne vers des pseudos maisons d’édition, persuadé de combattre le système oligarchique de l’édition française. Rien n’est moins vrai !

Pourquoi se tourner vers les services d’aide à la publication ?

Lorsqu’on est auteur, on veut juste écrire. Et c’est normal ! Mais les temps changent. De nombreux auteurs acceptent l’évolution tant qu’elle sert leurs intérêts, comme c’est le cas avec l’autoédition, mais refusent de mettre la main à la patte en dehors de leurs écrits. Personnellement, si j’ai pris beaucoup de plaisir à m’autoéditer en 2013, j’apprécie désormais le confort d’être assisté par des maisons d’édition. Je comprends donc la démarche qui vise à se tourner vers les services d’aide à la publication d’un roman. Ils s’occuperont de la mise en page, de la correction, des démarches administratives (numéro ISBN, inscription BNF…), de la couverture et de la publication. Mais à quel prix ?

Un tarif exorbitant !

publication numériqueLorsque je lis les tarifs de certains organismes proposant leurs services aux futurs autoédités, j’hallucine. Obtenir un numéro ISBN demande cinq bonnes minutes sur le net, l’inscription à la BNF pas beaucoup plus et un envoi papier de votre ouvrage par courrier. Pour la couverture, lorsqu’on observe la qualité, on se demande pourquoi on paie. Ce serait plus rapide d’acheter une couverture toute faite sur The book cover designer. Il y en de très belles à des tarifs très corrects. Se rajoutent à cela un prix de correction à la page très élevé avec une mention « il peut rester des fautes ou des coquilles ».
Puis vient l’arnaque suprême, la poudre aux yeux : la publication sur un vaste réseau comprenant les libraires de France.

Le réseau de publication

Tous les auteurs autoédités qui ont vendu près de 1000 livres (ebook et brochés confondus) vous le diront. La majorité des plates-formes de vente n’apportent rien ! Amazon est le leader bien en tête, suivi d’itunes library et de Kobo (La Fnac). Les autres ventes ne seront qu’anecdotiques (même si Google play commence a arriver). Pour le réseau de libraires, ils ne mentent pas. Nos chers commerçants peuvent effectivement vendre votre livre…s’il va le chercher lui-même sur son temps libre entre deux arrivages massifs en provenance de Michel Lafont et Gallimard. Oubliez tout de suite ! Ils peinent déjà à mettre sur leurs étagères ce que les commerciaux leur proposent. Certains ouvrages ne sortent jamais des cartons.

Ne mettons pas tout le monde dans le même panier !

Il existe cependant des services d’aide à la publication qui le font réellement pour aider les auteurs indépendant qui ne maîtrisent pas du tout l’aspect technique du métier. Aujourd’hui, même si de nombreux articles expliquent en détail comment se débrouiller, tout le monde ne peut pas le faire.
Je vous invite donc à vous tourner vers les forums d’écriture. Vous y trouverez de nombreux retour d’expérience sur le sujet, des listes de services à éviter et des partenaires honnêtes.
Pour ce qui est de l’impression, je sais juste par mon amie Iman Eyitayo que Autres Talents fait un très bon travail. J’ai réalisé des devis comparatifs sur leur site par curiosité et ils sont très compétitifs pour un produit très bien fini.

Pour conclure, sachez qu’en faisant appel à un service d’aide à la publication, il y a très peu de chances que vous récupériez votre mise de départ. Il serait alors préférable d’envoyer votre manuscrit à une maison d’édition numérique, à condition qu’elle ne vous demande aucun centime en retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s