Décrire un paysage: suivre les étapes

Dans un roman, les descriptions font partie intégrante du processus de narration. Ce sont elles qui permettront au lecteur de visualiser une scène et de s’imprégner totalement de l’atmosphère de votre récit.

S’il est un concept qu’il convient de retenir lorsqu’on souhaite décrire un paysage, c’est celui de la suggestion.
Personne n’aime qu’on lui dicte sa pensée et le lecteur est avant tout en quête d’évasion. Il est donc primordial de s’affranchir du syndrome du manuel qui incite aux longues descriptions très détaillées. Seuls quelques rares auteurs, dont Jules Verne, réussissaient à ne pas lasser malgré les nombreux détails qui parcouraient ses romans.

La suggestion, donc! Il s’agit d’inspirer une pensée dans l’esprit du lecteur sans l’imposer.
Pour ce faire, il faut tout d’abord observer la scène qu’on souhaite décrire. Munissez vous de photos et d’illustrations proches de votre univers. Prenez ensuite le temps d’assimiler l’ensemble, puis concentrez-vous sur les détails qui vous semblent pertinents. Vous pouvez ensuite écrire la description.

Débutez par une vue d’ensemble et zoomez peu à peu sur les éléments qui concernent votre histoire.

DECRIRE PAYSAGE ROMAN - ECRIRE 1 ROMAN

Si vous prenez la photo ci-dessus, voici ce qu’on pourrait écrire:

 » Une fresque aux milles teintes qui enveloppait le ciel baignait le paysage d’un voile fauve. Le soleil disparaissait lentement derrière les montagnes dont les cimes projetaient leur ombres monumentales sur la vallée. Peu à peu, ces draps de nuit s’étiraient sur la lande ambrée pour effleurer la rivière qui serpentaient à l’Est. Le crépuscule s’annonçait et bientôt les ténèbres envahiraient les terres des nomades. »

Pour cette scène, je reste sur une vue d’ensemble. Mais il est possible, selon le scénario, de zoomer sur un lieu bien précis. Inventons donc une suite avec un personnage!

« Abritée au creux d’un rocher que la plus haute montagne dominait, Sélène profitait des dernières lueurs corallines. Portées par un vent de terre, les ombres se propageaient vers la jeune femme qui scrutaient inquiète ces spectres de glace dévaler le flanc du pic de Tolia. La végétation d’ambre brunissait à vue d’œil sous cette vague de nuit. Alors que l’obscurité touchait du doigt sa tanière, elle profita des derniers instants de chaleur que lui offrait la terre. »

Il y aurait bien d’autres possibilités pour décrire ce paysage. Et bien d’autres points de vue! Car c’est aussi de ça qu’il s’agit. Tout dépendra de ce vous souhaiterez transmettre au lecteur.
Dans mon exemple, j’ai opté pour l’opposition chaud/froid (feu/glace comme dans Game of thrones…) et pour l’appréhension de la nuit à venir (Winter is coming!). J’aurai très bien pu me centrer sur la rivière ou sur les cimes lointaines qui se mêlent aux nuages. Il y a une multitude de descriptions envisageables.

Rappelez-vous simplement de ne pas être trop direct et de suggérer au lecteur plutôt que de montrer.

Pour continuer, je vous invite à visionner cette vidéo qui décrypte également la description d’un paysage en se basant sur un extrait d’un roman de Victor Hugo, le maître en la matière!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s